Communiqué : Session de novembre 2015

Assemblee marianne La session du 5 novembre est intervenue 3 semaines après la tenue du congrès annuel de l’Association des Départements de France qui a donné lieu au vote d’une motion adoptée à l’unanimité. Que dit cette motion ? L’ADF demande au Gouvernement des mesures durables pour garantir la pérennité des allocations individuelles de solidarité (APA, PCH, RSA) et compenser financièrement les Départements en proie à des difficultés budgétaires. « L’effet ciseau constaté depuis de nombreuses années est accentué par la décision du Gouvernement de baisser de façon drastique les dotations aux collectivités locales (-15 millions en 2015 pour l’Ille-et-Vilaine, et autant en 2016). S’agissant du RSA, l’augmentation du nombre de bénéficiaires dans notre département est à rapprocher de l’incapacité de la majorité parlementaire à lutter efficacement contre le chômage », explique Isabelle Le Callennec (Vitré).

Sur les services publics en milieu rural, l’Union de la Droite et du Centre a fait le constat que chaque semaine apporte son lot de fermetures et réorganisations : gendarmeries, trésoreries, Poste, DAB ou Banque de France… « Pour mémoire, la majorité socialiste a voté à grand renfort de communication, juste avant les élections départementales, une charte d’engagements du bouclier rural pour le maintien et le développement des services. Aujourd’hui, force est de constater que cette opération n’était que « communication ».

Dans le domaine social, le groupe s’est félicité par la voix de Frédérique Miramont (Fougères 1) de l’application d’un taux directeur positif pour les établissements d’accueil des personnes âgées et handicapées « mais cela ne couvrira pas l’augmentation des dépenses de ces structures qui font face pour beaucoup d’entre elles à d’importantes difficultés budgétaires ».