Remise en cause des « Points 35 multimédia » : n’aggravons pas la fracture numérique !

image ordi blog

 

La majorité envisage de mettre fin à l’intervention des animateurs du Département dans les «  Points 35 multimédia ». Ces structures, ouvertes à tous les habitants dans huit collèges du département, permettent de se familiariser avec les technologies de l’information et de la communication.

Nous avons demandé le bilan de ce dispositif. Car, si certains sites connaissent une baisse de fréquentation, d’autres au contraire répondent parfaitement aux attentes du public. Pourquoi ces derniers devraient-ils être remis en cause ?

Notre groupe souhaite également avoir des informations complémentaires sur les pistes évoquées par le Département. En effet, celui-ci évoque la possibilité d’étudier avec les communes la manière de proposer les mêmes services sur d’autres sites en leur apportant une aide financière. Mais à quelle hauteur ? Sous quelle politique ?

Et l’implantation au sein des collèges permet une ouverture fructueuse à la fois pour les élèves et les habitants.

Nous demandons que nos concitoyens les plus fragiles ne soient pas pénalisés par cette mesure. Cette approche des nouvelles technologies doit continuer à être accessible à tous au risque de voir la fracture numérique s’aggraver dans les territoires ruraux de notre département.