Union de la Droite et du Centre - Ille-et-Vilaine

Bienvenue sur la page du groupe Union de la Droite et du Centre du Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine

Plus qu’une semaine pour s’inscrire au concours « Je filme le métier qui me plaît »

photo je filme le métier qui me plait

Sous le haut patronage de l’Education Nationale, ce concours, s’adressant aux collégiens, lycéens et étudiants, leur propose de réaliser un reportage vidéo présentant un métier.

Si vous êtes intéressés, cliquez sur le lien ci-dessous ou contactez Anne Fournier au 01 47 01 34 52    afournier@euro-france.tv

 

 

http://www.jefilmelemetierquimeplait.tv/

Posté dans Actualites.

Heureuse année 2018 à chacune et chacun d’entre vous

Les élus de l’Union de la Droite et du Centre vous présentent leurs meilleurs vœux

 

De gauche à droite sur la photo : Pierre-Yves Mahieu (Saint-Malo 1), Aymeric Massiet du Biest (La Guerche-de-Bretagne), Anne Le Gagne (Saint-Malo 1), Aude de la Vergne (Châteaugiron), Aymar de Gouvion Saint Cyr (Antrain), Laëtitia Meignan (Antrain), Louis Pautrel (Fougères 2), Frédérique Miramont (Fougères 1), Agnès Toutant (Dol-de-Bretagne), Louis Hubert (Châteaugiron), Isabelle Le Callennec (Vitré), Thierry Benoit (Fougères1), Jean-Luc Bourgeaux (Dol-de-Bretagne), Isabelle Biard (Fougères 2), Nicolas Belloir (Saint-Malo 2), Sophie Guyon (Saint-Malo 2), Pierre Guitton (Montauban-de-Bretagne), Thierry Travers (Vitré), Marie Daugan (Montauban-de-Bretagne), Nadine Dréan (Bain-de-Bretagne), Yvon Mellet (Bain-de-Bretagne), Monique Sockath (La Guerche-de-Bretagne)

photo groupe UDC

Posté dans Actualites.

session des 14 et 15 décembre; les interventions des élus (aéroport NDDL, resectorisation collèges rennais…)

photo Th Benoit

En ouverture du second jour de session le vendredi 15 décembre, Thierry BENOIT, Député, Conseiller départemental de Fougères 1,  au nom des élus de l’Union de la Droite et du Centre, a demandé à Jean-Luc CHENUT de conduire une action coordonnée  avec les autres Présidents  de Région et Départements de l’Ouest, auprès du Président de la République, en faveur de l’aéroport de Notre- Dame- des- Landes, qui représente un enjeu économique  majeur pour le développement de nos territoires.

 

Dans le domaine de l’éducation, les élus UDC, s’ils approuvent la reconstruction du collège de Melesse et la rénovation avec extension de celui de Saint-Aubin- d’Aubigné, ils  ont voté contre la resectorisation des collèges rennais.Photo Isabelle Biard

Ils ont expliqué qu’il n’y avait pas eu assez d’échanges en amont, que les délais avaient été trop courts pour appréhender ces changements, (Isabelle BIARD ci-dessus) et que les collégiens de Chantepie, qui devront quitter le collège du Landry (avec lequel ils ont une longue histoire commune) pour se rendre à celui  des Hautes-Ourmes, auraient un temps de transport multiplié par deux (Thierry BENOIT).

 

Posté dans Actualites.

Les élus de la minorité privés de micro !

 

Depuis plusieurs mois, à l’occasion d’événements dans leurs cantons, il arrive que des conseillers départementaux de la minorité soient empêchés de s’exprimer, en raison de la présence du Président ou d’un vice-président.

 Cette attitude est incompréhensible et traduit un profond mépris pour les citoyens qui ont élu démocratiquement des hommes et des femmes chargés de les représenter au Conseil départemental. Faut- il une nouvelle fois rappeler que la Droite et le Centre étaient majoritaires en voix mais minoritaires en sièges à l’issue des élections de 2015.

 Au printemps 2016, la mise en place des groupes exécutifs d’agences-composés uniquement d’élus de la majorité- avait déjà donné le ton d’un exécutif souhaitant mettre sous tutelle le travail ou réduire au silence des conseillers départementaux, pourtant acteurs de terrain impliqués auprès des partenaires naturels du Département et des habitants. Par ce comportement, bien peu républicain, le Président et les membres de la majorité qui se plient à ce diktat, ne se grandissent vraiment pas.

 

 

Posté dans Actualites.

Revenu de base : inutile et coûteux

  Dans un article paru ce week-end dans le Journal Du Dimanche, nous apprenons avec surprise que le Département d’Ille-et-Vilaine est au nombre des 8 Conseils départementaux, tous à majorité socialiste, qui se lancent dans l’expérimentation sur le « revenu de base ». A cette fin, une étude de faisabilité est prévue, dont le coût s’élève à 100 000 € !

Alors que notre Département est dans une situation financière pour le moins contrainte, nous nous interrogeons sur le bien-fondé d’une telle initiative et son impact sur la fiscalité. Ce « revenu de base » largement inspiré du « revenu minimum universel » porté par un candidat à la présidentielle,  est jugé comme totalement utopique par plus des 3/4 des Français.photo revenu de basephoto revenu de base

Si notre groupe de la Droite et du Centre s’est toujours montré favorable aux expérimentations, pas celle-là !  Quelle population ciblée, quel montant des allocations, quelle articulation avec le droit commun… Autant de questions pourtant essentielles avant même d’envisager la mise en place du revenu de base sur un territoire qui compte encore 81 700 personnes au chômage et où, paradoxalement, nombre d’entreprises se plaignent de ne pas trouver les salariés recherchés. Enfin, notons que le Département de la Gironde, moteur de cette expérimentation, a organisé une concertation puis un vote des élus du Conseil départemental… ce que Monsieur Chenut s’est bien gardé de faire.

Posté dans Actualites.

Sur l’agenda

17 juillet 2017
Commission permanente

28 août 2017
Commission permanente

25 septembre 2017
Commission permanente

28 et 29 septembre 2017
Session